L'écosystème

Il existe plusieurs formes de pollutions :

Elle peut déjà être visuelle, par exemple quand une construction enlaidit le paysage.

Elle peut être chimique (quand des produits salissants ou toxiques sont rejetés dans l'environnement sans précaution) ou biologique (du fait de virus ou de bactéries issus des activités humaines ou animales).

Elle n'est pas toujours visible.

L'eau d'une rivière ou d'un lac peut sembler propre, mais elle peut déjà être polluée car  dans les eaux souterraines sur lesquelles nous comptons pour nous approvisionner, les polluants sont particulièrement difficiles à détecter.

En outre, les effets de la pollution ne sont pas nécessairement immédiats: ils peuvent prendre des années à se manifester...

La pollution peut provoquer des maladies chez les végétaux, les animaux et les hommes.

Elle peut rompre l'équilibre de certains écosystèmes, voire les détruire.

L'homme est au sommet de la chaîne alimentaire. C'est ainsi que, parfois, des polluants rejetés par les eaux sont captés par les plantes, puis transmis aux animaux, et enfin à nous.

Nous, la faune et la flore constituons un équilibre. Le nombre de prédateurs s'équilibre en fonction du nombre de proies. Les proies augmentent: les prédateurs aussi. Les proies diminuent : les prédateurs également.

Ces équilibres sont fragiles et trop souvent perturbés par nos activités. Par exemple, une pollution à un point donné de la Sorgue va détruire un certain nombre de prédateurs. Du coup le nombre de proies monte en flèche... Au contraire, si l'on introduit un poisson prédateur qui se multiplie et mange tout, alors les autres poissons disparaissent.

L'écosystème aquatique est le résultat d'un équilibre entre un milieu naturel et les espèces animales et végétales qui y vivent.

Si les activités humaines modifient les cycles naturels de façon importante, tels le cycle de l'eau, le cycle de la nourriture (chaîne alimentaire) c'est toute la vie de la planète qui s'en trouve perturbée.

"La sagesse de la terre est une complicité totale entre l'homme et son environnement."

Pierre-Jakès Hélias (1914 - 1995)

 


Réagir

CAPTCHA