Une source bien particulière

Source fraîche et paisible en hiver et en été,
bouillonnante et impétueuse au printemps et en automne,
la "Fontaine",
véritable caprice de la nature,
ne cesse d'étonner.
 
De tous temps,
elle a suscité la curiosité des poètes et des chercheurs:
de Pétrarque, poète amoureux, jusqu'à Cousteau, l'homme poisson.
 
Mais le grand mystère sur l'origine des eaux qui alimentent la source
a été élucidé depuis plusieurs années déjà.
 
La Sorgue prend sa source à la Fontaine de Vaucluse, qui est une des plus importantes exsurgences du monde.
 
Qu'est-ce qu'une exsurgence?
Les eaux ne proviennent pas d'une rivière souterraine (dans ce cas, ce serait une résurgence),  mais de l'infiltration des eaux de pluie et de la fonte des neiges du sud du Ventoux, des Monts de Vaucluse et de la Montagne de Lure, qui représentent un "impluvium"  de 1240 km2 et dont l'unique issue demeure la "Fontaine".
 
C'est un immense karts situé dans les calcaires couvrant près de 1200 mètres carrés sur une épaisseur pouvant atteindre 1000 mètres!
 
La Fontaine de Vaucluse a donné naissance au terme scientifique de "source vauclusienne", qui correspond à une source karstique fonctionnant sur le principe d'un siphon (l'eau circulant dans des galeries touche alors le sommet de la galerie).    
 
La source elle-même se situe au pied d'une falaise de 350 m de haut.

 


Réagir

CAPTCHA