Châteauneuf de Gadagne

                           Châteauneuf-de-Gadagne est un village perché, bâti en amphithéâtre sur le versant est d'une colline qui sépare la plaine du Rhône de celle  du Comtat.

 

Du plateau qui la couronne, le panorama vers le Ventoux, les Monts de Vaucluse et le Luberon permet de découvrir " dans cette plaine - comme l'écrivait le félibre de Gadagne Anfos Tavan - plus de quarante petites villes ou villages qui se donnent la main et se mirent dans l'eau bleue de la Sorgue".   

Car Châteauneuf de Gadagne est le berceau du félibrige, ce mouvement fondé en 1854 au château de Font Ségugne par sept jeunes poètes , dont Frédéric Mistral, pour remettre à l'honneur la langue provençale.    

 

Le village garde encore quelques parties de rempart, les ruines d'un château médiéval. A l'est de la commune, la plaine est arrosée par plusieurs cours d'eau dont la Sorgue et le Canal du Moulin.  

 


Réagir

CAPTCHA