Fontaine de Vaucluse

 Fontaine de Vaucluse est bâtie autour de son exsurgence, dans une vallée en cul de sac, "une vallée close" ou Vallis clausa, qui a donné le nom au département.

En bas d'un imposant cirque d'escarpement rocheux de 230 mètres de haut, jaillit des tréfonds de la terre une source exceptionnelle, de température constante, mais au débit très inégal selon les saisons, ce qui offre un spectacle très changeant:  en été et en hiver, les eaux d'un beau vert émeraude s'écoulent tranquillement, mais elles deviennent bouillonnantes d'écume blanches, tumultueuses, grondantes, quand arrivent les saisons de pluies et de fonte des neiges.

 

Cette "fontaine", envoûtante en toute saison, qui vagabonde dans le lit de sa vallée dominée par le châeau  construit au somment d'un piton rocheux, n'a cessé d'intriguer et d'attirer les scientifiques, les peintres, les écrivains. Citons, entre autres, Pétrarque, humaniste et poète italien du XIVème siècle, qui découvrit : "une vallée très étroite, mais solitaire et agréable, nommée Vaucluse, à quelques milles d'Avignon, où la reine de toutes les fontaines prend sa source" Il en fit "le centre de sa vie émotive et intellectuelle".

Le patrimoine aquatique tout à fait exceptionnel de Fontaine de Vaucluse permet à la commune d'être un des lieux les plus visités du département. Mais, bien avant le tourisme, la Sorgue a fait la richesse de la commune avec la fabrication du papier, jusqu'au milieu du XXème siècle. Un moulin permet aux visiteurs de suivre l'évolution de la fabrication du papier au fil des siècles. 

 


Réagir

CAPTCHA